Bélinda Ibrahim

Le Marchand de Sable…

Le Marchand de Sable…

 

Il surgit dans votre vie au moment où vous vous y attendiez le moins. Bien après les périples de l'enfance et les feux follets de l'adolescence. Juste au moment où la vie vous somme de payer vos taxes pour avoir basculé-contre votre gré- dans la sordide réalité du monde des adultes. Son premier « Bonne nuit les petits » adressé sous forme d'un petit clin d'œil du côté de vos compagnons de la tendre enfance « Nicolas et Pimprenelle » vous renvoie en moins de deux en régression quasi-fœtale ! Vous lui répondez sur le même tempo et de signes discrets en messages beaucoup plus consistants, vous voilà en relation intersidérale avec Le Marchand de Sable, cet être merveilleux que la Providence a placé sur votre chemin un soir où vous vous languissiez de l'heureux temps où vous étiez convaincue que le Père Noël n'était pas une  ordure…Un cadeau inestimable en ce mois de fêtes : il vous saupoudre de sa poussière d'or tous les soirs avant de vous coucher et façonne vos rêves aux douces couleurs de l'enfance. Depuis que Le Marchand de Sable a investit votre espace, vous ne vivez plus que dans l'attente de ses mots et de son précieux passage au chevet de votre sommeil…Vous vous découvrez d'emblée une multitude de passions communes, plus particulièrement celle de l'écriture …Les messages se suivent sans se ressembler, tissés sur la toile d'une émotion surgie d'ailleurs, le charme opérant naturellement, spontanément, comme si vous étiez des amis de toujours. Le Marchand de Sable vous emmène tout de go dans une autre dimension : là où tout n'est que mélodie du bonheur. Vous planez à deux et cela vous semble merveilleux, ce contact irréel avec une personne bien réelle mais que le destin vous avait caché jusque là, sans doute pour vous balancer son joker au moment où les aléas de vie vous oppressent. Une relation intime se tisse entre vous et ce pourvoyeur de rêves : il devient votre confident et vous êtes sa muse. Vos plumes réunies donnent naissance à des proses qui vous laissent tous les deux bouche bée. Les mots coulent de source et vous vous racontez l'un à l'autre avec une aisance qui vous étonne tous les deux. Il se confie avec une sincérité inégalée : du Crystal pur sans rainures. Vous faites de même et scellez un pacte d'entente signé sur les ailes d'un papillon qui passait par là et qui s'est proposé d'être le témoin de votre union spirituelle, à savoir qu'entre vous nul question de verser dans les demi-mots lorsque vous avez le poids d'un mot tout entier en tête. Vous voici retombés en adolescence à attendre les messages de l'un et de l'autre, les mains glacées, le cœur cognant dans votre poitrine, les joues rougies par l'émotion, le souffle coupé par la force et la puissance de vos mots…Vous vous surprenez à écrire des poèmes bien en rimes alors que cela ne vous était pas arrivée depuis les classes complémentaires, moment crucial où chacun se pense un Rimbaud en puissance et essaie d'aligner quelques vers non sans peine. Mais voilà que les rimes que vous vous échangez au rythme des pulsations de votre cœur s'avèrent dignes des grands de ce monde, toute modestie mise à part. Mais…parce qu'il y a un MAIS, puisque jamais un bonheur ne peut être complet, le hic se trouve dans vos situations géographiques sur la Planète Terre…qui sont diamétralement opposées et que de mers et moult océans vous séparent ! Qu'à cela ne tienne ! Quel autre merveilleux moyen de transport que le nuage de Nounours mis à votre disposition par vos amis d'enfance ? Soit ! Vous vous y retrouvez donc toutes les nuits pour une belle symphonie à deux voix, celle que vous avez voulue unique,celle qui le demeurera toujours.      

Parce que c'est vous, et parce que c'est lui…  

 

 



04/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres