Bélinda Ibrahim

Le champion de l’abréviation

Le champion de l'abréviation

 

Il a fait à la fois l'ENA, l'ESA, l'INSEAD et HEC, vit à Maubert - Mut, adore les pornos XXL spécialisés dans l'Éjac faciale, est rédac en chef de EEA (Écrire En Abrégé), auteur d'articles intellos titrés en couv des magazines branchés (très) hautes sphères, un BHL (Brillant Homo Linguiste) qui ferait pâlir plus d'un SPF (Sans Pensées Fixes) !
La gent féminine qui l'attire doit avoir le «look séph des meufs feujs…» (À comprendre : le look sépharade des femmes juives.)
Pour vivre avec ce spécimen pensant (mais délivrant son débit au compte-gouttes de peur d'en donner trop, ce qui est contre ses principes socialistes gauchisants et (mala) droitier de la poche gauche), c'est simple, un trio s'impose : vous deux et un traducteur simultané (de préférence beau gosse pour vous éviter de prendre la mine de quelqu'un qui s'ennuie à un congrès).
Téloche ou cinoche ? À vous de choisir le prog de la soirée ! Surtout que le champion de l'abréviation a besoin de décompresser après «une conf à l'IPS (Index Post Scriptum), une causerie à ADIF (Association pour le Développement des Idées Futiles), une interview accordée à SCOOP (Société Castratrice des Orangs-Outans Prolixes) et un entre-deux sur les antennes de CTMP (Cause Toujours, M'intéresse Pas)…
Cinoche ! Vous voilà en compagnie de Rodin, dans l'ambiance feutrée d'une salle obscure. Cependant, nulle question de rater une ligne avant pendant et après le film : décrypter les monteurs, les ingénieurs sons, l'auteur de la bande sonore, vérifier si la traduction est conforme, se plaindre lorsqu'elle ne l'est pas…  et oublier qu'il vous tient mollement la main depuis plus d'1h30 -question de principe, on n'est pas dans l'obscurité pour s'abstenir de puiser dans le sport favori des ados!- Puisqu'il ne peut faire deux choses à la fois, à savoir allier les plaisirs de l'esprit et ceux de l'instinct, sans compter le détour côté cœur…
Pop-corn et H2O engloutis de pair ne calent pas votre post-ciné…
«Mc Do, KFC ou CCD (Casse-Croûte à Domicile)»?? Vous optez pour la 3, histoire de découvrir son intimité (et ce qu'il entend par CCD !) «Désolé de te recevoir dans mon 3P (3 pièces) qui n'est pas digne d'une femme classe comme toi, je l'utilise comme B&B (Bed & Breakfast), sinon, c'est RESTOS, SCMV (Soupers Chez Mes Vieux) ou DAP (Drinks Avec Potes)…
Le décor est planté ! Vous avez affaire à un homme qui fait au bas mot un quizz par phrase prononcée.
Intérieur de célibataire-artiste-intello… Vous cassez juste ce qu'il faut de croûte (un jambon-beurre) «simple et pratique si l'on ne veut pas rater "Un long Dimanche de Fiançailles" qui passe sur Arte !»
RDTC (Rien De Tout ÇA). Vous avez droit à une soirée "zapping", le champion de l'abréviation, télécommande en main, surfe de chaîne en chaîne, comme sur une plage de Hawaï, craignant de "rater" dans le creux d'une vague, un évènement ou une émission d'une extrême importance qui pourraient bien lui échapper… Concentré sur son petit écran, il ne réalise même pas que vous avez filé, sans demander votre reste, par la porte de service, avec la ferme intention de vous refuser à un "plaisir collatéral" (expression familière qui consiste à simuler le plaisir, parce qu'il est gentil ou mignon ; les nanas de Sex and the City en sont les championnes mais pas vous !) pressenti par votre redoutable flair de medium-né. Un homme qui "vit en abrégé" ne peut que suivre sa tendance naturelle à ne faire que le minimum vital. Juste pour sa survie.
Votre portable vibre : SMS, style télégraphique : « RV demain Troca pr un déca ? RSVP ASAP ». (Rendez-vous demain au Trocadéro pour un déca? Répondez S'il Vous Plaît, As Soon As Possible) Tiens? Il a donc réalisé que vous n'étiez plus là ? À moins que sa téloche ne soit tombée en panne…
Et vous de répondre : «RAC, TTA, SPUMPT…!» et le laisser se morfondre dans toutes les variations possibles de ces lettres, à l'infini…
Avis aux lecteurs : il serait injuste de ne pas révéler le contenu déchiffré de votre SMS réponse, donc : «RAC : Rien À Cirer, TTA : T'es… (Oh mais c'est le super trou de mémoire !), bon… passons, SPUMPT : Suis Pas Une Meuf Pour Toi…! Ah, voilà que ça revient : TTA : T'es Trompé d'Adresse !» (Mais attention de le lui répéter, parce qu'à ce jour, il n'a toujours pas résolu le rébus…) Et vive les hommes prolixes !



02/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres