Bélinda Ibrahim

L’autiste des temps modernes

L'autiste des temps modernes

 

 

Il vit dans son monde, a toujours l'air étonné de vos réactions, ne répond jamais à vos questions !

" Rain Man" a une fascination pour des détails que vous n'aurez jamais remarqués, n'étaient-ce ses commentaires. Il peut rester des heures à admirer les nouvelles cabines téléphoniques qui ornent les trottoirs ainsi que les poubelles " design" dignes de leurs consœurs des avenues les plus prisées dans le monde !

Il vous appelle tous les jours à la même heure et entame la conversation par les mêmes mots.

Nulle place pour la surprise. Tout est programmé, réfléchi, digéré. Votre relation se vit sous contrat mutuel. Les règles en sont définies depuis le début et gare à vous si vous prétendez les déroger ! Vous vous entendrez remettre en place par un «Serait-ce bien raisonnable?» glaçant !

Pas de finalité ? Tiédeur dans les sentiments ! Selon lui, une relation qui « ne peut aboutir » (à un mariage), devrait rester mesurée et contenue en termes d'expressions verbales ou autres…

Dans un premier temps, la tolérance reste le mot d'ordre. D'ailleurs, vous êtes encore dans le domaine de l'expérimentation. Vous n'avez jamais eu affaire à ce genre d'homme. Vous êtes curieuse. Vous cherchez à savoir comment tout cela va-t-il évoluer. Ce dont vous ne vous doutez pas malheureusement encore, c'est que vous avez tout simplement affaire à un personnage statique et presque " robotisé".

Vous choisissez de mettre ses réactions sur le compte de la maladresse, et prenez votre mal en patience. Pauvre de vous !

Vous avez droit, non pas à « un inconnu qui vous offre soudain des fleurs » mais à une mauvaise version de « Silent Movie ». En noir et blanc. Pas de mots doux susurrés à l'oreille, pas de fleurs, pas de petits gestes au quotidien. Très traditionnel, il ne se manifeste qu'aux grandes occasions : votre anniversaire, Noël et éventuellement la Saint-Valentin… si vous n'avez pas déjà pris la poudre d'escampette !

Si, au cours d'une dispute, il vous arrive de pleurer, il vous tend un mouchoir en vous demandant où vous avez bien pu choper ce rhume.

À chaque fois que vous abordez le sujet de votre vie de " couple", il s'arrange pour créer une diversion en vous parlant avec passion des nouvelles constructions qui se font en ville, ou des titres à la une de CNN.

En fait, il est tellement poli que vous en arrivez à lui reprocher ses bonnes manières. Vous commencez à rêver d'un voyou de quartier qui vous mettrait en transe.

Finalement, lassée de forcer le trait d'union entre une prétendue love story et une attraction physique banale, vous tirez votre révérence.

" Rain Man" n'a toujours pas compris pourquoi !

Un conseil : se méfier toujours des messieurs très bien élevés. Ils risquent de souffrir d'un défaut de fabrication majeur : surélevés, ils planent !

 



02/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres