Bélinda Ibrahim

Hormones en folie…

Hormones en folie…

 

TSH. Thyroid Stimulating Hormone. Comment imaginer que la bonne ou la mauvaise humeur d’une femme dépendraient d’une simple formule chimique ? Que ces hauts et ces bas qu’elles vivent à plusieurs étapes de leur vie, depuis la puberté jusqu’à la ménopause seraient régies par cet ennemi intérieur tapi dans leur organisme, qui charge, tire à bout portant et anarchiquement quand bon lui semble et se retrouve le plus souvent à court de munitions quand il lui arrive de leur prêter son fusil ! N’allez surtout pas imaginer que le TSH agit tout seul ! Il a pour acolyte le très sournois PMS qui est à lui seul tout un programme : Pre Menstrual Syndrome, Post Menstrual Syndrome et last but not the least : « Pendant » Menstrual Syndrome. Ceci donne techniquement aux femmes l’occasion (et l’excuse) de ruer dans les brancards tous les mois et pour une durée illimitée ! Avantage certain qu’elles ont sur les pauvres chromosomés XY que nous sommes, à savoir détenir génétiquement une ADM contre nous, une armada de molécules prêtes à nous réduire en poussière ou à nous placer sur un piédestal selon les variations du taux du jour ! Après moult études sur ce phénomène qui fait rage et interfère sur le comportement de la moitié de la population mondiale, il a été décidé que le TSH serait coté en bourse (!), placement qui s’est avéré largement probant lorsqu’il ne dépassait pas… la ceinture ! Et puis, on se demande bien pourquoi ces dames réclament encore leurs droits d’égalité lorsqu’elles nous surpassent en réalité : elles sont dotées d’un corps aussi actif qu’une base nucléaire. C’est sans doute pour cela que beaucoup d’entre elles sont surnommées « bombes ». Mais gare à celui qui ne respecte pas la notice d’emploi ! Ces minis volcans en éruptions permanentes feront de lui un tas de lave écrabouillée si l’envie lui prenait de les titiller durant leur période « difficile » ; période de 365 jours (qui comprend aussi les années bissextiles) soumise aux fluctuations provoquées par la présence ou l’absence de… règles ( !)

 

 



13/05/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres